Chefs d’œuvres de l’art gothique, les cathédrales nourrissent depuis longtemps l’imaginaire des artistes, peintres et poètes en particulier. On pense à la Série des Cathédrales de Rouen de Monet, laquelle sera réinterprétée par Roy Lichtenstein, ou au poème La Cathédrale est Majestueuse de Verlaine. Constituant un sujet de choix au XIXe siècle, au point que le Musée des Beaux-Arts de Rouen y consacra une exposition entière en 2014, ces édifices religieux, fascinent encore les artistes d’aujourd’hui.

C’est le cas du photographe Markus Brunetti, dont la série façades prend comme sujet ces constructions, les abordant d’une manière neutre et frontale qui évoque l’école de Düsseldorf. Exploitant à fond la richesse de la photographie numérique, Brunetti crée des images qui, bien que s’apparentant à de la photographie, sont des assemblages complexes qui éliminent toute perspective subjective, restituant ainsi les bâtiments d’une manière dont seuls les arts graphiques en avaient jusqu’à présent été capables.

A l’opposé de cette forme de nouvelle objectivité se trouvent les dessins de Marcel Storr (1911-1976), dont l’œuvre affiliée à l’art brut a été exposée pour la première fois en 2001. Cantonnier au bois de Boulogne, il travailla pendant près de 50 ans à une œuvre mégalomaniaque et hallucinée, faite de cathédrales et de tours sans fin, toujours plus hautes et plus nombreuses, dans une extase qui tient peut-être du sentiment que les bâtisseurs d’antan souhaitaient transmettre.

Mariage de sophistication et d’extravagance, d’un savoir-faire inégalé et d’une esthétique visionnaire, il n’est sans doute possible d’appréhender l’essence de ces bâtiments qu’à travers des œuvres et points de vue multiples, capables de rendre la pierre organique et les arcs et piliers anatomiques.

Prenez une cathédrale et offrez-lui quelques mâts.

Prenez une cathédrale, haute en ciel et large au ventre.

 

 

 

markus-brunetti-01-400x800

 

Cette cathédrale est en pierre; traînez la à travers bois, jusqu’où vient fleurir la mer.

 

Cette cathédrale en pierre, qui sera débondieurisée.

 

 

La série façades de Markus Brunetti sera présentée durant l’édition 2015 des Rencontres d’Arles.
Les paroles accompagnant les images sont extraites de La Cathédrale de Jacques Brel.

© Photo Markus Brunetti pour la série Façades
Copyright Courtesy Liliane et Bertrand Kempf pour les oeuvres de Marcel Storr

Articles similaires