Day for Night (La Nuit americaine)

François Truffaut – La Nuit américaine

Il me semblait facile d'adopter le prisme de la mise en abyme au cinéma. Filmer le tournage d'un film devait être une histoire banale. François Truffaut hisse cet exercice au rang d’œuvre d'art dans la Nuit amé... Read More...
goodfellas-main-review

Goodfellas (Les Affranchis)

Le genre gangster regroupe quelques génies cinématographiques. Décrire la pègre, l'incarner, peindre l'atmosphère qui l'entoure et ses différentes facettes demandent un grand talent d'orfèvre, malgré l'apparent... Read More...
Untitled

Éloge du court métrage

« Quand je présentais mes films au public, je disais : « La grande supériorité de mes films sur ceux des autres, c’est d’être plus courts. » Aujourd’hui encore, je reste partisan du court-métrage. C’est de la ... Read More...
Un_Chien_Andalou_23

Un chien andalou de Luis Buñuel

Du surréalisme au cinéma ou comment la fiction met à mal la raison   Après être entré en contact, par l’intermédiaire de Jean Epstein, avec le groupe surréaliste parisien composé entre autres de Louis Arag... Read More...
Adieu Philippine

Adieu Philippine

Présent au festival de Cannes de 1962, en salles en 1963 mais tourné en 1960, Adieu Philippine n'a pas obtenu le succès commercial escompté à cause des longueurs de sa production.Néanmoins, cette pièce de col... Read More...
film-hiroshima-mon-amour1

Hiroshima mon amour

Certains films entrainent des expériences étranges. On leur réserve un traitement bien singulier. Dans un car ronronnant, maladroitement assis au fond d’un fauteuil inconfortable, le dos martyrisé  par les coup... Read More...
90186267_o

Le beau cinéma de Raymond Cauchetier

Il faut parfois savoir délaisser la photographie sérieuse, celle des grands sujets, des reportages de guerre, des conflits troublants et révoltants, de l’homme qui souffre, de la pauvreté révélée et mise à nue…... Read More...