La bande-annonce d’un des films les plus attendus cette année dans le monde du hip-hop est sortie au début du mois : retour sur Straight Outta Compton, le groupe de gangsta rap N.W.A et la ville de Compton, mythique pour le hip-hop américain. 

L’année 2015 sera marquée par la sortie un film dont on parle depuis un moment dans la scène hip-hop, Straight Outta Compton. Il raconte l’histoire de cinq jeunes noirs-américains au milieu des années 1980 qui décident de former un groupe de gansta rap pour lutter contre la violence gangrenante de leur ville californienne, Compton. Ils créent alors N.W.A (Nigga With Attitudes), groupe subversif qui va rencontrer un succès planétaire.

Compton est une ville de la banlieue de Los Angeles qui compte un peu moins de 100 000 habitants mais pourtant environ 75 meurtres par an, soit un taux 15 fois supérieur à la moyenne nationale. Au bord de la faillite, la ville est aux prises à d’importants trafics de drogues, source d’extrême violence pour les habitants, et compte de nombreux gangs, les plus connus étant les Cribs et les Bloods et leur triste et célèbre rivalité.

La ville a essuyé de nombreuses émeutes comme celle de Watts en 1965 qui se répand dans toute la région de Los Angeles et causera plus de 35 morts. Le Civil Rights Act de 1964 qui déclare illégale la ségrégation aux Etats-Unis sera très difficile à mettre en application et les émeutes de Watts, tournant majeur dans la lutte pour les droits civiques, seront le point de départ de nombreuses émeutes historiques dans les grandes villes américaines (Detroit, San Fransisco, etc). Les émeutes de 1992 embrasent à nouveau Compton et feront plus de 53 morts et 2300 blessés en réaction à l’acquittement à Los Angeles de quatre policiers accusés d’avoir passé à tabac l’automobiliste noir américain Rodney King.

City+Compton+California+Considers+Bankruptcy+28Q5f9XIuzul

Wilson City Park Community, juillet 2012, Compton, Californie. 

Compton tient aussi une place essentielle dans la mythologie du hip-hop américain car la ville est un vivier de musiciens de rap américain, celle ci ayant vu naitre Coolio, Easy-E (un des fondateurs de N.W.A) ou encore l’excellent groupe de hip-hop Compton Most Wanted pour ne citer qu’eux. La violence de la ville transparait dans le style de hip-hop adopté car c’est ici que naît le gangsta rap dont les thèmes récurrents sont ceux de l’argent, la haine de la police, les femmes, les drogues et les meurtres ou toute autre activité illégale. Ces thèmes fondateurs sont le quotidien des premiers rappeurs gangsta, eux mêmes issus des gangs, et utilisant le hip-hop comme miroir de la réalité. De nombreux rappeurs célèbres de la région appartiennent à ce courant à commencer par le légendaire Tupac ou encore Ice T ou les N.W.A.

C’est aussi à Compton dans cette même décennie 80 qu’émerge le G Funk (littéralement, gangsta funk), style de rap librement inspiré du funk et de la douceur de vie californienne, loin du hip-hop originel de Brooklyn. Il est initié par Dr. Dre, lui même né à Compton et membre fondateur des N.W.A, qui sample les plus grands noms du répertoire funk, de Funkadelic à Zapp en pensant par les Ohio Players. Ces samples ajoutés à l’utilisation de synthétiseurs comme le Juno-106, les Moog et l’ARP 2600, là aussi prisés de Dr. Dre, rendent ce son si particulier nommé G Funk, à l’œuvre notamment dans le mythique album « The Chronicle » de Dre sorti en 1992.

Dans la lignée on pourra citer « Doggystyle » le premier album de Snoop Dogg, succès planétaire sorti l’année suivante ou encore l’indétrônable morceau « Regulate » de Warren G sorti en 1994, tous ces morceaux étant signés sur le label historique Death Row fondé par Dre et Suge Knight. Même si certains de ses rappeurs sont issus d’autres villes de la région californienne, Compton représente le berceau initial dont sont issus des rappeurs et des genres désormais célèbres à travers le monde, ce qui lui confère un poids énorme dans l’histoire de la culture hip-hop. 

Straight Outta Compton, du nom du premier album studio des N.W.A sorti en 1988, est réalisé par F. Gary Gray, réalisateur noir américain et auteur notamment du film Braquage à l’italienne. La bande-annonce présente les rappeurs Ice Cube et Dr Dre, deux des fondateurs de N.W.A, parlant de Compton en se promenant dans la ville, puis fait place à un trailer plus classique du film qu’on a hâte de découvrir cette année.

Alia.

1368396549_nwa-straight-outta-compton

Le premier album des N.W.A sorti en 1988
Straight Outta Compton

Sources : Wikipédia (Compton, Watts Riot, 1992 Los Angeles Riots)
Photographie de Zimbio.com, sujet “City of Compton, Califonria Considers Bankruptcy”