On vante souvent les mérites de nos voisins allemands ou encore plus récemment de cette recrudescence de nouveaux talents il faut le dire assez irritante (bien que plaisante) dans les pays scandinaves au sein de la scène électronique. Et la France dans tout ça ?
Il est vrai qu’Infiné a longtemps tenu la barre haute avec des artistes originaires de notre doux pays, RoneAgoria ou encore Oxia ont fait et font les beaux jours du label aujourd’hui orphelin de son commandent de bord. Le jeune label Concrete Music tente lui aussi de raviver la flamme française. Qu’en est-il du reste ? On parle d’une certaine renaissance du monde de la nuit à Paris, les soirées se multiplient grâce à l’apparition de nombreux collectifs novateurs et talentueux.
C’est grâce à Move que j’avais eu la chance de découvrir au détour d’un set le fantasque Jason Grove et son morceau Northside Beats, je m’étais intéressé (bien que tardivement) à son album 314.3 Ever sorti sur Skylax Records véritable pépite digne descendant des maxis sortis sur les plus grands labels d’House que ce soit à Detroit ou Chicago.
D’ailleurs 314.3 est l’indicatif téléphonique de Detroit, le lien est rapidement fait.

 

Alors d’où sort ce label si attrayant et qui a une capacité assez déconcertante à dénicher des artistes aux styles bien définis et au talent indiscutable ?
La tête pensante du label Hardrock Striker en est le principal instigateur, ayant vécu dans les années 2000 à Los Angeles, il s’était mis d’abord mis en tête de fonder un groupe de garage rock mais très vite il fut propulsé dans le monde de la musique électronique.
De retour à Paris, il fonde dès 2004 Skylax Records.
Organisateur, Directeur Artistique, Producteur, les activités du bonhomme au nom de hardeur américain ou de Rockeur des années 80 sont nombreuses et il mène le navire d’une main de maître.
Alors comme il le dit lui même, Skylax c’est avant tout de la House malgré la présence de quelques sorties qui dévient légèrement du style musical d’origine mais le talent est clairement là.
Et les sorties sont nombreuses (environ 4 sorties par an), en plus de ça Skylax s’est diversifié avec la création de « sous-labels », on y retrouve Wax Classic, Stay Underground It Pays et Cosmic Club.`
Il faut dire que cela bouge, outre Jason Grove, on y retrouve un des artistes qui nous tient le plus à coeur sur ce blog et que l’on a hâte de voir à Villette enchantée le 20 Septembre, Mike Sharon.
Et il n’est au final pas très étonnant de le voir apparaître sur l’EP A Fistul Of Wax 2 tant ses productions reflètent la ligne directrice recherchée par Skylax Records.

Les surprises musicales font bon ménage et à chaque nouvelle sortie il faut s’attendre à une petite claque. Dernièrement, j’ai découvert Concept e25 grâce à leur titre Feel Strong, un son qui rappelle étrangement Bicep et les sons qui pullulent les warehouses anglais. Que de bonheur pour nos oreilles et le reste de l’EP Garage Sessions #1 n’en est pas moins impressionnant.
Dans un registre moins « tapageur », Nick Beringer nous offre une deep-house bien léchée et qui a travers ses 6 morceaux démontre qu’on fait toujours mieux Outre-Rhin dans ce domaine du moins pour le moment, cela reste un réel plaisir auditif.

Hardrock Striker a su partager intelligemment son quotidien entre la gestion du label et la production, véritable fer de lance de Skylax Records, il organise en son nom de nombreuses soirées dans la capitale. Ses productions sont à l’image de son label et terriblement séduisantes. Et ce n’est pas tout, sa culture musicale semble sans limite, ses différents mixs en sont une excellente illustration, lui qui semble toujours traîner chez les disquaires pour dégoter la pépite introuvable.
Mais si comme j’ai pu le dire précédemment la House est omniprésente (et c’est bien !) on trouve aussi du Disco sur Cosmic Club.
Tout ça avec une philosophie « only vinyle » qui n’est pas pour nous déplaire et inscrit le label dans une forme d’authenticité qui se traduit à travers les différents artistes qui sortent du lot chaque année.
Je ne pourrai pas vous parler de tous mais je vous invite à aller faire un tour sur le soundcloud très fourni et qui permet de se faire une idée du rayonnement et la ligne directrice de Skylax Records.

Le site : http://skylaxrecords.com

Thibault

Crédit photo http://mardinoir.blogspot.fr/2012/03/stay-underground-it-pays-skylax-paris_730.html

Articles similaires