Il y a quelques jours, Richard Mosse a remporté le Börse Photography Prize, qui récompense chaque année un photographe à la contribution jugée remarquable au milieu de la photographie, pour son projet The Enclave.  Le photographe irlandais a remporté le fameux prix allemand avec son installation à la Biennale de Venise en 2013, représentant les campagnes congolaises et le conflit opposant les milices Mai-Mai et M23 au gouvernement de Kinshasa. 

13

Ruby Tuesday, North Kivu, Eastern Congo, 2011

Crédits photos –  © Richard Mosse.

 

Richard Mosse a utilisé pour son projet des pellicules Kodak conceptualisées par l’armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale, à la particularité de faire ressortir le vert statique en rose. Les soldats américains pouvaient ainsi repérer l’ennemi en mouvement, même camouflé de kaki. Après trois ans sur le terrain, le photographe et son équipe ont pu suivre des groupes armés, et en tirer photos et séquences vidéo.

Le tout a été exposé dans le pavillon irlandais de la Biennale de Venise, aux yeux des visiteurs et du jury. Aseptisation de la violence, puissance des clichés, ou non-linéarité de la série, le projet a suscité beaucoup de réactions avant de recevoir ce jeudi l’un des prix photographiques les plus prestigieux.

A mi-chemin entre photojournalisme et art, Richard Mosse a su créer à la Biennale une atmosphère très particulière. Dans une salle noire, il a disposé six grands écrans passant les séquences filmées dans le Nord-Kivu. On retrouve une ambiance pesante et très personnelle que l’on avait avec Alfredo Jaar dans The Rwanda Project, où l’artiste exposait des milliers de négatifs de regards de victimes du génocide sur une table dans une pièce noire (à voir ici). Jaar et Mosse se sont attelés à des sujets délicats et peu médiatisés. Si l’exposition du premier avait fait le tour de l’Europe depuis quelques années en mettant des images sur le génocide rwandais, il n’est d’aucun doute que la représentation du conflit du Nord-Kivu par Richard Mosse a de beaux jours devant elle.  

Représenter avec justesse des conflits est difficile ;  y ajouter de la beauté artistique relève d’un défi risqué que Mosse a su accomplir avec brio.

 

8

Colonel Soleil’s Boys, North Kivu, Eastern Congo, 2010

Crédits photos –  © Richard Mosse.

6

Better The Devil You Know, North Kivu, Eastern Congo, 2010.

Crédits photos –  © Richard Mosse.

 4

Nowhere To Run, South Kivu, Eastern Congo, 2010

Crédits photos –  © Richard Mosse.

 

 

14 Untitled XVII, North Kivu, Eastern Congo, 2011

Crédits photos –  © Richard Mosse.

1

La Vie En Rose, North Kivu, Eastern Congo, 2010

Crédits photos – © Richard Mosse.

 

Magnifique make-of vidéo ci dessous :

 

 

Le projet sera exposé à la Photograph’s Gallery de Londres jusqu’au 22 juin prochain.

Vous pouvez d’ici là retrouver le travail de Richard Mosse sur son site internet.

 

Photo de couverture : Vintage Violence, North Kivu, Eastern Congo, 2012. Crédits photos : © Richard Mosse

Amaury.

 

Articles similaires