Si on devait se lancer dans des comparaisons un peu douteuses mais qui au fond se révèlent relativement logiques, Taapion Records suivrait le même parcours que D.KO records, un label dont les productions ne sortent qu’en vinyle et qui est basé à Paris. A la seule différence que le premier s’oriente vers une techno pure et mélodieuse tandis que le deuxième prône une house léchée et qui va tirer sur toutes ses racines.
C’est d’ailleurs autour de cette passion commune pour la musique électronique pointue qu’ils se sont associés pour les soirées Parallel, D.KO dans un premier temps avec le collectif Washin Mashin dont AWB faisait parti puis dans un deuxième temps avec Taapion Records. On peut citer Stephen Brown qui par ailleurs avait signé un remix sur la première sortie Taapion, Dj Rolando, Surgeon et ce vendredi l’acid artiste Tin Man et la moitié de Casse Grain. Du beau monde qui symbolise parfaitement l’esprit du label.

Après un premier EP dont Shlømo avait pris les reines et un various où Antigone et Roman Poncet venaient côtoyer les artistes du label, c’est au tour de PVNV d’être aux commandes de cette désormais troisième sortie.

La face A présente les morceaux de PVNV qui se verront remixés sur la face B. On y trouve ainsi un morceau d’ambiant qui caractérise assez bien l’artwork aux teintes verdâtres, une froideur qui s’ajoute à un environnement fantastique.
Un voyage qui ouvre avec brio cet EP, le reverb est de mise donnant cette atmosphère si particulière, rappelant dans un autre style pourtant si proche les percussions de Sven Weisemann, le résultat laisse rêveur.

Le titre éponyme est résolument plus rapide mais garde cet esprit avec une profondeur intense, le reverb joue ici aussi un rôle important notamment au niveau des percussions qui raisonnent s’ajoutant aux sonorités spatiales.

La face B est donc elle consacrée à deux remixs et non pas des moindres de Sterac aka Steve Rachmad ainsi qu’un remix de Shlømo. Sterac arrive à donner un visage beaucoup plus sombre au titre Consortium, il y a rajoute un kick agressif dès le début en gardant l’esprit de la track originelle qui devient ainsi plus intense.
De même Shlømo tend à transformer Intrasolaar en une techno mentale avec une ligne de synthé grave venant remplacer celle de départ à laquelle se rajoute un clap répété.

On trouve ainsi un réel intérêt aux remixs qui donnent une toute autre vision des morceaux. Notamment celui de Sterac qui transforme totalement la track de départ. Ce TPN003 est une ode au reverb, il n’y en a pas trop et aide à donner cette atmosphère si spéciale.
Taapion Records est un des labels parisiens à ne plus quitter des yeux, la bonne dynamique semble s’être définitivement enclenchée.

La page Facebook Taapion Records

Le soundcloud Taapion Records

L’event Facebook  PARALLEL #5 w/ TIN MAN (LIVE) + CASSEGRAIN (ALEX DJ SET) + SHLØMO + AWB + SANDRO + MÉZIGUE

 

Thibault

Articles similaires