Trax, XLR8R, ou les plus francophones Mellotron et Beat à l’air ont chacun chroniqué la musique de Neue Grafik. Au bout de leurs plumes, les mêmes mots ressortent : des louanges répétées pour « l’un des producteurs les plus prometteurs » de la « house hexagonale », du « groove » et des « morceaux de grande qualité ». Focus sur le 4ème EP de l’artiste, sorti sur S3A Records le 12 janvier.

 

Producteur parisien, Neue Grafik veille à n’inscrire aucune étiquette sur sa musique. « Au départ, j’écoutais du rock. La personne qui m’a vraiment fait découvrir la musique électronique, c’est Hybu [accolyte sur le label Vertu]. Le grime, le garage, Todd Edwards, etc … Ca a été mes premiers coups de cœur après James Blake »[i]. Issu de la communauté 2.0 Beat X Changers, il en est déjà à sa quatrième sortie et, bien qu’on ne puisse imposer un label sur sa musique, on apprécie les résonnances house et UK garage de ses productions. Une belle patte qui lui vaut aujourd’hui, le lundi en 12, d’être officiellement la seconde sortie de S3A sur son jeune label éponyme.

Tout commence sur l’Internet avec les compères du forum Beat X Changers. Là, on s’envoie productions, coups de cœur et autres perles musicales ; tout ça entre potes, sur un groupe Facebook. Aujourd’hui, il y a plus de 1.200 potes qui « s’échangent des beat », et pour le collectif à sa tête plusieurs compilations et EP de sortis. On y retrouve le très bon « Du Souffle » de X_1, joué par Leon Vynehall au Rex en mai dernier et surtout dans ses favorite tracks de 2014, entre « Surf Dude » de HNNY et « Our Love (From San Fransisco mix) » d’Herbert. Et puis arrive Neue Grafik avec le deuxième EP du label, le premier en France pour l’intéressé, « Pris EP ».

On avait dans « Pris EP » les vocals typiques du UK Garage – dont se réclame quand même un peu Neue Grafik – et une atmosphère déjà bien plus électronique que dans ses premières productions sur Slime Recordings. Dans celles-ci, des teintes de bass music et même parfois un peu de hip-hop : l’artiste est pluridisciplinaire, ne se cloisonne pas dans une musique particulière. Et c’est finalement cette capacité à aller d’un style à l’autre, à virer d’une house très dansante à un interlude piano en face B2, qui fait de Neue Grafik l’artiste à part dont nous parlent les chroniqueurs musicaux.

« Solal EP » est dans la droite lignée de cette pluridisciplinarité. Des mots de l’artiste, c’est le résultat de ses influences 2014, l’aboutissement en quelque sorte. « J’ai commencé à acheter une bonne tonne de vinyles, des années 1960-70. Je me suis remis à écouter énormément de jazz, j’ai découvert Pharoah Sanders, l’album « Fat Albert Rotunda » de Herbie Hancock, les compilations éthiopiques, pleins de choses ! Je me suis rendu compte que la musique ne s’arrêtait pas à un genre, qu’il y avait autre chose à comprendre. J’ai réfléchi à tout ça, et à comment faire une musique plus actuelle, plus dansante dans ces idées. Le Solal d’S3A est arrivé de cette volonté d’hommages et d’intériorisations de ce qui m’est arrivé cette année. »[ii]. En d’autres mots, c’est un impressionnant solo de saxo sur une « Botzaris II » marquée house, c’est une première track « FooFoo » superbe de rigueur musicale et entraînante à souhait, c’est un Neue Grafik au piano dans « Louvre » pour 1mn40 d’accords et une maîtrise affichée du solfège.

Il faut oser dans la musique actuelle. Neue Grafik l’a fait, et on le remercie bien sincèrement pour ça.

 

 

PS : vous retrouverez sans aucun doute Neue Grafik dans la foule du Rex le 19 février prochain, où son compère Rafiki de Beat X Changers – qui avait notamment joué il y a quelques semaines avec Lakuti dans le même Rex – invite, cette fois avec ses potes de Point CarréThéo Parrish et Kosme dans une soirée qui s’annonce dors et déjà inoubliable.

[i] Interview de Hybu, Neue Grafik et Evans pour le lancement de leur label Vertu.

[ii] Interview radio des fondateurs et artistes du collectif Beat X Changers, set de Neue Grafik

 

Vous pouvez retrouver Neue Grafik sur sa page Facebook, et suivre la nôtre pour toujours plus de découvertes musicales.

 

Amaury.