« Ce qui compte le plus, c’est l’artistique et la pertinence à chaque projet ». L’artiste Neue Grafik sort un nouvel EP, fruit d’une création artistique mais aussi d’une réflexion intellectuelle, pour une des œuvres électroniques françaises les plus abouties de l’année.

La première référence de Neue Grafik, il la réserve pour Roy Batty, personnage clé de la mythologie Blade Runner, ce même Blade Runner dont Theo Parrish a samplé un motif repris dans sa track Solitary Flight. La boucle est bouclée. Neue Grafik poursuit son chemin artistique avec le talent qu’on lui connaît maintenant. Il est rafraîchissant de voir qu’il donne un sens à ses créations, par sens on n’entend pas forcément politique ou engagé, mais un sens tout simplement, une logique, une démarche aussi intellectuelle qu’artistique. Cette série d’EPs évolue au gré de l’état d’esprit de l’artiste, évoquant des sujets qui lui sont liés de près ou de loin. Mais le fil conducteur est le film Blade Runner lui-même, référence du film de science-fiction, réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982. Le film parle notamment des réplicants androïdes, esclaves des temps modernes, et l’intrigue va se développer autour eux sur fond de Los Angeles version 2019. Ces mêmes réplicants auxquels Neue Grafik fait référence tout au long de cette série d’EPs.

Ainsi après son premier volet Pris, que le DJ qualifie lui-même de « modèle de base de la représentation du plaisir volé », le deuxième opus est sorti il y a quelques semaines et s’intitule Roy, comme le second acte, le moment où « Nexus 6 tue son créateur ». Le troisième opus en préparation sera le dernier de la série. C’est donc le disque du milieu après un premier EP très réussi, celui-ci fait le lien et traite de « l’acceptation, de la haine, de l’amour, et des relations compliquées avec le père » selon Neue Grafik. Ce même père mentionné en filigrane dans l’excellent morceau Roy, balade jazzy où le sample du « prodigal son » prend un nouveau sens, sur fond de musique suave. Comme Batty le dit,« Ce n’est pas chose facile de rencontrer son créateur » et Roy apparaît dès lors telle une balade rétrospective, une réflexion sur l’amour qui entretient souvent des relations intimes avec la haine et l’acceptation, autant de sujet que le producteur met en musique tout en pudeur et virtuosité.

Cet EP est aussi fait de références aux racines africaines, aux légendes, à l’image du morceau Sorcier où la musique est deep et saccadée en même temps, guidée par la voix puissante de la vocaliste. La voix vous plonge dans les méandres de l’ensorcellement. Les origines camerounaises de Neue Grafik, comme toutes les cultures, sont faites de légendes et de récits que l’artiste développe au gré de ses envies artistiques et dont il s’inspire pour enrichir son répertoire de création. Tout comme un autre récit, celui parisien, qui fait plus office de cadre de référence. L’artiste témoigne de ces sentiments profonds et sincères pour la capitale, notre belle ville qui toujours se relève et célèbre depuis des siècles le bouillonnement culturel, la tolérance artistique et la création musicale. La Villette, est surement notre morceau préféré, un hybride entre le beatmaking jazzy parisien et la pure coolness des musiques afro-américaines, comme une parfaite synthèse du style Neue Grafik.

Mélangeant savamment beats, house et pincements mélodiques, la musique de Neue Grafik a été instantanément appréciée et plébiscitée par le vétéran Laurent Garnier lui même. Vous avez pu croiser l’artiste aux côtés de Grems, Ntek (en première partie du concert du légendaire Ghostface Killah à la Machine), en duo live avec Persian Empire, mais aussi avec Sonotown, 75021 ou encore sur Le Mellotron, et plus récemment au Weather Festival. Sa musique respire sans nul doute l’Angleterre, le UK garage, une vision fantasmée de Detroit, et de l’Afrique, tout en développant son imaginaire autour de sa ville: Paris. Depuis 2015 il se lance dans une nouvelle aventure et crée son propre label VERTV aux côtés d’Hybu et d’Ev4ans qui comptent déjà deux sorties, Mad Rey et Monomite.

L’EP disponible ici ; la page Facebook de Neue Grafik ici, et celle de Beat X Changers ici

233206b

Alia.

Related Posts