Après un an d’existence, le label Oscillat Music créé par le trio Mandar compte déjà 4 sorties dénotant chacune d’une qualité rare et d’une esthétique pointue. La dernière en date suit donc naturellement le cours des choses et donne les clés du navire à Malin Génie. Retour avec lui sur un EP des plus éclectique.

La richesse du groupe formé par S.A.M, Lazare Hoche et Malin Génie – respectivement originaires du Danemark, de France et des Pays-Bas – est indéniable et se ressent à travers leurs productions tout autant qu’à l’écoute de leurs sets. Les différentes nationalités deviennent alors une force et non une barrière pour Mandar qui affiche une cohésion et une cohérence à toutes épreuves. Leurs All Night Long sont une expérience à vivre au moins une fois pour comprendre l’esprit et l’immense culture musicale qui réunissent ces garçons.
Alors comment se dissocier des autres lorsque l’on revient à la production solo ? Si les décisions se font à trois, le producteur qui sera aux manettes de la prochaine sortie est seul aux commandes comme l’explique Malin Génie.

If it’s a solo ep it is produced soley by the named artist (unless mentioned otherwise). In the case of the Sense of Swing EP it is only produced by me. But since we run this label the three of us, we all decided which tracks will feature on the EP.

A l’inverse de My Love Is Underground, où Jérémy le boss du label intervient dans le processus de production, l’artiste laisse libre court à son imagination. Au final la décision commune est prise et la patte Mandar est tout de même reconnaissable sur les tracks choisis.
La précocité de ce jeune label n’est pas étonnante, que ce soit Lazare Hoche avec LH RecordsOscillat étant désigné directement sur chaque vinyle comme son «cousin label» – ou S.A.M avec Delaphine, la notion de management d’un label ne leur est pas étranger.
Malgré leurs jeunes âges, ils ont su insuffler une dynamique marquée par une première sortie qui s’envole à prix d’or sur la plateforme Discogs. Les sorties du label à la triple-nationalité sont prisées très rapidement, «Sense Of Swing EP» est maintenant difficile à trouver dans la capitale française. Si la politique de repress a mis du temps à se mettre en place – les délais étant aujourd’hui très longs, Malin Génie confirme leurs intentions de ne pas imiter d’autres labels qui restreignent leurs stocks.

We do repress some EP’s sometimes. If a record was sold out quick and people still want to purchase it, we sometimes will decide to do a repress. If someone was not paying attention for some reason, it’s nice he/she could still pick up the record some weeks later!

En à peine deux ans donc, Oscillat Music s’est construit une petite réputation auprès de la scène électronique comme un écho au succès de Mandar dont le premier live eut lieu au Rex Club et commence à se voir offrir des dates prestigieuses un peu partout comme au prochain Weather Festival entre Ricardo Villalobos et Josh Wink.
A la première écoute, c’est l’éclectisme de l’EP qui ressort. Si la base fondamentale reste une musique entrainante où les percussions analogiques résonnent avec justesse, les éléments qui composent chaque morceau apportent une touche particulière.
Comme un éventail de toutes les capacités du producteur Amstellodamiens, «Sense Of Swing EP» offre la possibilité de passer d’un sous-genre à  un autre tout en gardant une rigueur musicale non négligeable.
Si l’on pense que l’objectif de départ était de varier en composant des morceaux avec une base musicale commune, Malin Génie revendique un processus de production naturel, sans recherche d’un but particulier.

These are just tracks that I made in a certain period of time.. Not to much concept was there when I started making the tracks. I don’t like to think too much about this. Also i don’t set out to make a certain EP. I just make music and then, when certain tracks fit together, I put them on a record and call it an EP. Of course when selecting the tracks there goes a little more thought into fitting the tracks together.

On imagine alors la multitude de morceaux qui doivent encore patienter dans un coin ou bien même se résoudre à l’idée qu’ils ne verront jamais le jour. Chaque face présente deux morceaux antagonistes en terme de sonorités.
Le titre éponyme vient marquer une rupture par rapport au reste avec une mélodie groovy  pour ne pas faire de mauvais jeu de mots. Sur une boucle entraînante Malin Génie construit le morceau lentement tout en agrémentant de breaks efficaces.

«Propter» est à l’exact opposé, rappelant l’univers de «The Cool World» de Christopher Rau avec des notes plus graves, angoissant de par la boucle brumeuse et entrainant grâce au travail effectué sur les percussions.
La deuxième face s’ouvre avec «Redskap» qui a fait le bonheur de la dernière édition du Sunwaves, dans la pure tradition roumaine. Le jeu de percussions est maitrisé, rendant l’atmosphère tribale dont le côté répétitif n’est qu’un prétexte pour garder le rythme.
Le B2  «Ulux» vient s’aventurer dans les contrées de la dub-techno, on prend alors conscience du panel dont dispose le tiers Hollandais de Mandar. Les notes reconnaissables montent en intensité avec un reverb utilisé à bon escient. Le break au milieu du morceau donne un nouvel élan par la suite.

Si comme s’amuse à le dire Blaise du disquaire Synchrophone en parlant des sorties d’Oscillat Music «ils partent comme des petits pains», Malin Génie n’y est clairement pas étranger.

Thibault

 

Articles similaires