Depuis sa création en 2011, le label Rue De Plaisance oeuvre pour la musique électronique. L’entité parisienne propose à chaque sortie une musique pointue et originale. La compilation «Le Son De La Rue» ne déroge pas à la règle, et regroupe des artistes proches du fondateur Varoslav. Retour avec lui sur une sélection qui s’avère être très personnelle.

Impossible d’être passé à côté de R2P lorsque l’on suit de près la scène électronique parisienne et internationale depuis quelques années. Des résidences au Rex Club couronnées de succès – qui ont vu passer derrière le booth du boulevard Poissonnière Norm Talley, Juju & Jordash, Patrice Scott ou encore The Persuader, en passant par l’export au Watergate, au Chalet ou ce mois-ci à Barcelone pendant le Sonar, Rue De Plaisance catalyse l’esprit de fête qu’il défend avec vigueur.
Si le label est aujourd’hui bien ancré dans le paysage électronique, c’est aussi grâce aux différents artworks qui lui ont donné une véritable identité visuelle. Derrière ces illustrations – qui ont ponctué les différents sorties du labels ainsi que les flyers des soirées, se trouve Virassamy, à la baguette depuis le début de l’aventure.
Et c’est sans aucun doute ce qui donne une toute autre envergure à Rue De Plaisance, au-delà de la musicalité.
On associe régulièrement ce que l’on voit et à ce que l’on écoute, et les dessins de Virassamy marque par la force de l’image qu’ils représentent et du message qu’ils tentent de faire passer.
En cinq années, l’artiste a eu l’occasion d’exprimer sa créativité à de nombreuses reprises avec les flyers des soirées notamment, mais surtout avec les pochettes des vinyles estampillés Rue De Plaisance. L’artwork des disques est un moyen terriblement efficace pour attirer l’oeil mais aussi de promouvoir un certain style, une patte.
C’est tout naturellement qu’une première exposition regroupant ses différents travaux a été organisée à la galerie Ars Factory il y a un mois et demi. L’occasion pour Rue De Plaisance de mettre en avant celui qui a réellement associé des couleurs et des formes au label.

Les dessins ne sont jamais choisis au hasard, et Virassamy est une nouvelle fois aux manettes pour la première compilation du label.  «Le son de la rue, c’est un titre que j’avais en tête depuis longtemps, que j’ai entendu plusieurs fois quand j’étais jeune, notamment dans le rap» nous explique Varoslav avant de rajouter «J’ai essayé de faire un mélange de pas mal de choses». La compilation est riche, de par les artistes qui la composent ainsi que les sonorités qui la font vivre.
«Le Son De La Rue» est assemblé de manière intelligente. Le duo Arcarsenal – invité le mois prochain par Rue De Plaisance en live au Rex Club – ouvre la compilation avec «Basic Strain». Les propriétaires du label et disquaire Bass Cadet Records à Berlin, livrent une partition d’electronica/ambient entre nappes de synthés et bruits en tout genre. S’enchaîne ensuite «Normon» du français 1977, habitué du sublabel de Synchrophone, For Those Who Know. Les premières basses apparaissent et l’atmosphère particulière est toujours présente.

«Il y a un fil conducteur. Peut-être que les gens ne le verront pas, mais le fait de les avoir  sélectionnés ensemble dans le but de les réunir, c’est ce qui fait la cohérence du truc». Un cheminement qu’il faut comprendre sans se soucier de l’ordre des faces sur le double EP mais bien celui donné par Rue De Plaisance.
Varoslav décrit la suite comme « 
Quelque chose qui part doucement, qui évolue et qui passe par plusieurs influences de house». Ces divers pans de la house se lisent et se ressentent au fur et à mesure que les sons s’enchaînent.
Son morceau «I Found Her», sur une instru rapide semblable à celles du hip-hop – lui rappelant ses premiers amours du genre, illustre le temps qui passe avec ses sonorités douces.
Le versant house de la compilation s’exprime de plus en plus au coeur même du «Son De La Rue».
Le Finlandais Potholes, rappelle Axel Boman dans ses oeuvres. La ligne de basse de «Solomon Alela» de Gaffarel et Valmont couplée au jeu de percussions est terriblement prenante. Avant que la tension ne retombe légèrement avec «Brom» de The Alter Reality, qui s’avère être un alias des Néerlandais Time Are Ruff, à la fois plus poétique et lent.

«J’ai l’impression de m’ouvrir à d’autres choses avec cette compil» confie Varoslav. «Je l’ai quand même imaginée comme quelque chose qui évolue. J’y vois une certaine chaleur, il n’y a pas de morceau dark. Il y a un certain groove». Un groove que l’on retrouve à différents degrés, notamment pour le track de ses amis dOP, une vocale reggae sur un fond sonore entraînant. L’association d’Oskar Offerman et Edward – qui ne travaillaient plus ensemble depuis leur derniers albums respectifs – fonctionne avec une nouvelle ligne de basse qui dirige le morceau.
Le dernier titre du claviériste de dOP, Damien Vandesande, clos la compilation dans un calme atmosphérique.

La sélection des morceaux et la finalisation de la compilation ne se sont pas faits instinctivement, ce qui a été bénéfique par la suite. «J’ai commencé à réunir les tracks il y a deux ans. Je n’avais pas envie de mettre la pression aux gens. Je me disais aussi que si je prenais du temps à la faire, les tracks je les garderais et je verrais comme ça allait vieillir». Une démarche au final réfléchie, insistant sur la marque à laisser, Varoslav entend promouvoir une musique intemporelle. «Je voulais que pour la compil, les sons ne soient pas forcément des hits. Des morceaux que je voudrais réécouter plus tard».
Une sélection qui reflète ses goûts, à l’image des artistes qu’il signe sur Rue de Plaisance.
«Je fais ma sélection sur mon label en me faisant plaisir. Tu peux avoir l’impression qu’il y a plusieurs genres mais comme c’est mes goûts, j’ai l’impression que tout se rejoint. Dans une compilation comme ça, c’est l’occasion de montrer ce que j’aime».

_

Propos recueillis par Amaury Hauchard

Merci à Varoslav pour son accueil et sa constante gentillesse. Il ouvrira la scène printemps du Weather Festival 2016 ce samedi 4 juin.

La page Facebook de Rue De Plaisance

Se procurer la compilation

Articles similaires