High Five Magazinehas been picked out among several medias, blogs and cultural website to cover the British electronic festival Eastern Electrics. Let us introduce one of the biggest festivals of this summer. Don’t be shy and join us there!

Eastern Electrics 2013 will take place in the lovely Knebworth Park during three nights (2-4 August). The festival will host the finest names and labels of the current electronic music « industry ». 


Kerri Chandler @ EE 2012

We’re proud to cover this event. There are no words to describe the line-up. Every – or almost every – single artist we like and promote on our sheets will be there. Anyhow, will be nearby house legends such as Kerri Chandler, Master at Work, Chez Damier and Theo Parrish, rough techno players like Richie Hawtin or Chris Liebing, growing and confirmed talents (Raresh, Tini, Blawan) and some weird sorcellers to conclude (Roman Flugel). How could i forgot the whole Hot Natured team, the lovely Ellen Allien, le bon vivantClaude Vonstroke on tour with his dirtybirds… Tama Sumo, Mirko Loko, Alex Picone or Prosumer. The playground is so wide, this is going to be fun !
 

EE 2012

Eastern Electrics has grown since its beginning in 2008. During four years, London has encountered great parties called Eastern Electrics at fixed intervals. Last year, EE took the plunge by bringing the first festival to life. The 2012 edition offered the perfect racket e between great names and promising talents. It was a complete success. The last edition gave to the promoters the opportunity to go bigger, to count among the best only-electronic music festival.
It’s not easy to build a festival on a unique genre (well, techno and house aren’t the same, but you got me). It might be unique in Great Britain. Eastern Electrics 2013 will host six different scenes.
Let’s take about cases in general. A good festival is great not only because of its line-up. It also based upon the atsmophere established during the event. The mood will be festive, the experience will be uncommon, no doubt about it.

More infos :

– Eastern Electrics website  / Tickets .
– Eastern Electrics Facebook
– Eastern Electrics Twitter
– Notre page Facebook

2012 Edition in vidéo : 

 

Edition 2013 interviews :

High Five Magazine Team.


——————————————–

 

Traduction

High Five Magazine a été sélectionné parmi plusieurs médias, blogs et website culturels pour couvrir le festival anglais de musique électronique Eastern Electrics. Nous ne sommes pas les seuls, bien évidemment. Voici ce que sera le festival en 2013, et surtout, n’hésitez pas à nous rejoindre cet été à Londres.
Celui-ci se déroulera du 2 au 4 Aout prochain dans le parc de Knebworth, soit trois nuits alléchantes où seront présents ce qui se fait de mieux – et de plus populaire –  en matière de house et de techno.
L’ Eastern Electrics s’est progressivement développé depuis 2008. Durant quatre ans, Londres a pu connaitre périodiquement tout une série de soirées portant le nom d’Eastern Electrics. L’équipe des EE passa le pas l’année dernière en organisant son premier festival aux portes de Londres. Le festival fait le pari d’une programmation lourde, chargée de grands noms de la musique électronique tout en ouvrant le pas à des producteurs moins célèbres. Le choix de l’éclectisme musical, tout en restant dans un genre défini quoique large (celui de la musique électronique), paye. Le succès permet au festival de s’agrandir cette année, de voir plus large, de compter parmi les grands d’Europe.
 
 
 
L’ Eastern Electrics s’est progressivement développé depuis 2008. Durant quatre ans, Londres a pu connaitre périodiquement tout une série de soirées portant le nom d’Eastern Electrics. L’équipe des EE passa le pas l’année dernière en organisant son premier festival aux portes de Londres. Le festival fait le pari d’une programmation lourde, chargée de grands noms de la musique électronique tout en ouvrant le pas à des producteurs moins célèbres. Le choix de l’éclectisme musical, tout en restant dans un genre défini quoique large (celui de la musique électronique), paye. Le succès permet au festival de s’agrandir cette année, de voir plus large, de compter parmi les grands d’Europe.
L’édition 2013 se tiendra à trente minutes du centre de Londres, dans le parc de Knebworth. Ce festival est unique en son genre en Angleterre. Il est le seul à proposer pendant trois jours durant de la musique électronique. Il ne se suffit que de cela. Le festival accueillera six scènes différentes, ouvertes ou fermées. Comme dans tous festivals.
Si il fallait se perdre en généralités, un bon festival ne tient pas seulement qu’à sa programmation. Il se fonde aussi sur l’environnement qu’il instaure, sur l’atmosphère qui s’installe durant toute sa durée. Nulle doute que celle-ci sera joyeuse, estival et extraordinaire.
N’hésitez pas une seconde !
L’équipe d’High Five Magazine.

Articles similaires