Cinéma

Carax

«Portrait» : Leos Carax

Leos Carax n’aime pas la presse. Surtout la presse cinéma - qu’il ne lit plus. Ceci d’abord parce qu’il a mieux à faire, mais surtout parce qu’il a vu... Read More...
bergmanfig1

Petits Papiers : Persona

Persona A l'heure où Lise s’évade et par le haut du jour, Toujours et sans pitié, une silhouette opaque S’agite alors en elle comme un vi... Read More...
reves1

Les rêves d'Akira Kurosawa

Sans commencement ni fin, horizontal comme la mer, le lieu du rêve s'échappe sitôt qu'il est nommé. Où donc réside cette frontière entre réel et rêve ... Read More...
Terrence Malick

Portrait : Terrence Malick

  Monsieur Terrence Frederick Malick.  Dire son nom c’est déjà s’interroger. Car depuis maintenant près d’un demi-siècle, celui qui cultive le mystère... Read More...
goodfellas-main-review

Goodfellas (Les Affranchis)

Le genre gangster regroupe quelques génies cinématographiques. Décrire la pègre, l'incarner, peindre l'atmosphère qui l'entoure et ses différentes fac... Read More...
Bouteiller

Coffee and Cigarettes

Ah le café... Cette odeur si singulière qui enivre nos narines. Américano, expresso, allongé, noisette, cappuccino... A chaque tasse son envie, le paq... Read More...
cdn.indiewire

Retour sur Inherent Vice

Ca y est. Trois ans après The Master, Paul Thomas Anderson fait enfin son retour sur grand écran. Et c’est peu dire qu’il était attendu au tournant. Q... Read More...
Untitled

Éloge du court métrage

« Quand je présentais mes films au public, je disais : « La grande supériorité de mes films sur ceux des autres, c’est d’être plus courts. » Aujourd’... Read More...