Chaque année, le quotidien anglais The Guardian établit son podium des photojournalistes de l’année. Le classement, reconnu dans le milieu, avait consacré l’an passé le Serbe Goran Tomasevic pour son travail sur la Syrie et au Soudan. En attendant le verdict du 29 décembre, le quotidien a publié sa short-list 2014. Retour sur deux des prétendants.

 

Muhammed Muheisen

 

Le Jordanien fait figure de favori pour l’édition 2014. Deux fois récompensé par le prix Pulitzer en 2005 dans la catégorie « Breaking News » pour sa couverture de la guerre d’Irak, lauréat de la « Picture of the Year International » en 2007 pour son reportage à la Mecque, et plus récemment récompensé par plusieurs prix pour sa carrière, l’actuel directeur de la photographie de l’agence Associated Press est nominé cette fois-ci pour son travail au Pakistan.

À Islamabad, Muhammed Muheisen a photographié un camp de réfugiés afghan. Ses clichés sont impressionnants de réalisme et de profondeur, le travail est poussé jusqu’à l’extrême. La technique est omniprésente, chaque détail est étudié pour un rendu qui captive le spectateur. Il sépare son travail en plusieurs séries, de portraits à « After the Sun Sets » en s’arrêtant appareil en main sur la fabrication de briques, « Between The Bricks ».

Quelques photos ici, mais surtout un grand encouragement à sillonner le site d’AP et sa page facebook, où l’artiste poste régulièrement ses photos pour notre plus grand bonheur.

1391780_764029640304718_8289992246777565891_n

Six-year-old Laiba Hazrat. (Muhammed Muheisen/Associated Press)

1456756_809054879135527_6981409392791190284_n

Pakistani vendor, Bakhtar Massi, 73, stands by his cart waiting for customers on a roadside in Rawalpindi, Pakistan. (Muhammed Muheisen/Associated Press)

10354078_803738563000492_5958379404924868184_n

Pakistani men work in a brick factory, on the outskirts of Islamabad, Pakistan. (Muhammed Muheisen/Associated Press)

 

 

Ulet Ifansasti

 

Si Muheisen est favori, l’Indonésien Ulet Ifansasti est plus l’outsider de la short-list publiée ce lundi 8 décembre. Photo-journaliste freelance, il travaille depuis 2008 pour l’agence Getty Images depuis son pays natal. Papou de naissance, Ifansasti parcourt l’archipel indonésien dans toute sa splendeur pour prendre des clichés. Ceux-ci sont travaillés, pensés, et retranscrivent des séries intéressantes sur une culture indonésienne toujours aussi surprenante. Il s’est ainsi intéressé aux courses équines de Takengon sur l’île de Sumatra, au festival Yadnya Kasada à Bromo sur Java, a couvert l’éruption du volcan Sinabung. C’est avec ce dernier sujet qu’il concourt pour le prix The Guardian.

Vous pouvez le retrouver sur son site.

 

Villagers Evacuated As Mount Sinabung Eruptions Continue (Ulet Ifansasti)

Villagers Evacuated As Mount Sinabung Eruptions Continue (Ulet Ifansasti)

 

Capture d’écran 2014-12-09 à 18.36.30

Villagers Offer Up Gifts To Volcano As Part Of Yadnya (Ulet Ifansasti)

Capture d’écran 2014-12-09 à 19.04.29

Takengon Horse Race (Ulet Ifansasti)

 

Les autres candidats (dont le lauréat 2013 Goran Tomasevic) sont à retrouver sur le site de The Guardian

 

Amaury

Crédits photo de couverture :

Afghan refugee children play with plastic bags as kites as the sun sets on the outskirts of Islamabad, Pakistan. (Muhammed Muheisen/Associated Press)

Articles similaires